Logiciels de montage simples et gratuits

Vous n’êtes pas un vidéaste averti, mais…

Vous avez envie de de tirer un film présentable de vos prises de vue, même si votre matériel vidéo est un simple smartphone ou un petit camescope de base.

Alors téléchargez vos « rushes », ou séquences, sur votre PC dans un dossier dédié, et utilisez ces logiciels conseillés, gratuits et simples :

  • MiniTool MovieMaker : Outil très simple d’utilisation pour les « profanes », avec 9 modèles prédéfinis.
  • Windows Movie Maker : Un élève de collège est capable de l’utiliser pour ses présentations documentaires. Un apprentissage minimal suffit. Il est compris dans la suite Microsoft « Windows Live Essential » (téléchargement sans danger) – Windows (à partir de windows 10, on peut utiliser l’application « Photos« , mais Windows Movie Maker fonctionne aussi)
  • Power Director Essential : Considéré par certains comme le meilleur logiciel de montage pour débutant – MacOS, Windows, iOS, Android
  • Shotcut : Pour les utilisateurs de Windows Movie Maker qui veulent progresser en montage, Shortcut est une bonne étape – MacOS, Windows, Linux
  • Openshot : pour débutants avec toutes les fonctionnalités avancées intéressantes dès la version gratuite – MacOS, Windows, Linux
  • Videopad : Adapté aux débutants, mais peu de fonctionnalités avancées – MacOS, Windows, iOS, Android

D’autres logiciels existent, mais ceux présentés sont adaptés aux débutants. Il est parfois possible d’obtenir des fonctionnalités plus avancées par des options supplémentaires payantes.

Pour s’y retrouver dans les écrans de travail

A part Windows Movie Maker, les différents outils de montage présentent le même style d’écran de travail (et d’accueil). Voici l’écran d’Openshot :

L’écran comprend en général 3 zones :

  • 1- La zone des rushes, ou chutier, où vous déposerez vos séquences (= prise de vue sans interruption) telles quelles ainsi que la musique d’accompagnement éventuelle.
  • 2- La zone de montage, ou zone de timeline, où vous glisserez déposez vos rushes les uns après les autres, dans l’ordre souhaité. Pourquoi timeline ? parce que la bordure du haut représente le temps compté à partir du début. Différents outils vous permettent de modifier la durée des séquences, de placer des effets spéciaux (fondu enchaîné par exemple), d’ajouter du son, de la musique de fond, et bien d’autres possibilités.
  • 3- La zone de visionnage, où s’affiche le résultat de votre travail de montage.

La grande majorité des logiciels proposant ce type de présentation, vous vous y retrouverez très vite.